Accueil > Le Pays de Grasse > Saint Cézaire-sur-Siagne

Saint Cézaire-sur-Siagne


La Terre de l’Olivier


Juché sur son piton rocheux, à l’écart des grands axes, Saint Cézaire offre un splendide panorama s’étendant des collines de l’Estérel et des Maures jusqu’aux sommets des préalpes de Grasse.
 


Le village surplombe de 300 m la rivière Siagne qui s’insinue à travers les barres rocheuses qui alternent avec les restanques où subsistent les anciennes oliveraies. Cette position géographique a constitué un abri exceptionnel qui a toujours attiré les hommes.


Un ensemble de mégalithes constitués de dolmens et d’enceintes fortifiées prouvent l’existence d’une population sédentarisée dès le néolithique. La civilisation gallo-romaine a laissé des traces. Fréjus, "Forum Julii", a besoin d’eau et de nourriture. L’installation des familles romaines dans des grands domaines agricoles justifie le nom donné à Saint Cézaire de "greniers de César". Un sarcophage datant de cette époque a été placé à l’entrée de la Chapelle Romane du cimetière. À l’autorité des moines de Lérins se substitue celle des seigneurs accompagnée plus tard par une organisation consulaire. Au XIVème siècle les fortifications sont consolidées à la demande de Comte de Provence. Trois portes permettent de fermer complètement le village le protégeant ainsi des bandes armées et des fléaux tels que la grande peste noire.


Le Grassois Antoine Cresp achère en 1718 les domaines possédés par les familles de Villeneuve et de Grasse. Anobli par Louis XV, il devient Cresp de Saint Cézaire et s’installe dans le château devenu depuis 1818 la Mairie. L’un des descendants, Antoine, se distingue auprès de l’Amiral de Grasse et participe à la guerre d’indépendance des Etats-Unis. Il assiste à la capitulation des troupes anglaises aurès de Lafayette et de Rochambeau et trouvera la mort durant la bataille des Saintes près de la Guadeloupe l’année suivante. Le XIXème siècle apporte un développement des activités telles que les moulins à papier, à farine et à huile.

Au moment de la construction du canal de la Siagne, en 1868 le docteur Maure, ancien Maire du village, préside à la construction d’une machine élévatrice permettant d’alimenter en eau le village qui se dote alors dela fontaine aux Mulets et des lavoirs.

L’usine hydro-électrique de la Siagne est crée en 1905. Ces améliorations changent considérablement les conditions de vie du village qui garde, malgré tout, le charme de son passé rural.


 


LE PATRIMOINE : Le Village Médiéval, l’Eglise, la Chapelle Notre Dame de Sardaigne, les Grottes, les Puits de la Vierge, les Sites mégalithiques


NATURE ET DETENTE  : Les Oliveraies, les Randonnées, la Pêche, l’Equitation, le Tennis, le Tir à l’arc


 



Office de Tourisme
3 Rue de la République
06530 Saint Cézaire-sur-Siagne
Tél : +33 (0)4 93 60 84 30
ot@saintcezairesursiagne.com
www.saintcezairesursiagne.fr